Gérald DARMANIN félicite les douaniers de Saint Martin

 pour leur saisie de 285 kilos de cocaïne

Gérald DARMANIN félicite les douaniers de Saint Martin

 pour leur saisie de 285 kilos de cocaïne

 

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, félicite les douaniers de la vedette  garde-côtes de Saint Martin qui viennent de saisir 285 kilos de cocaïne à bord d’un navire « go-fast ».

 

Le 3 décembre, peu après minuit, les garde-côtes des Douanes ont contrôlé dans les eaux territoriales de Saint-Martin un navire « go-fast » de type « cigarette » puissamment motorisé avec trois personnes à son bord.

 

L’équipage de DF 24, vedette garde-côtes de Saint-Martin, a effectué une approche de ce « go-fast » dans le but de procéder à son contrôle. Dans le même temps, une deuxième embarcation rapide venue à son approche a immédiatement fait demi-tour à la vue de la DF 24.

 

Au cours du contrôle mouvementé du go-fast, deux des trois passagers ont pris la fuite en plongeant à la mer dans le but de rejoindre la côte. Le pilote, resté seul à bord et très agressif envers les marins des douanes, a tenté de s’opposer au contrôle.

 

À bord du bateau, les douaniers ont découvert plusieurs ballots d’un poids total de 285 kilos, soit une valeur au détail de plus de 24 millions d’euros.

 

Sur instructions du Parquet, l'infracteur a été remis à la section de recherches de Gendarmerie pour les suites de l’enquête.

 

Deuxième plus importante saisie de l’année réalisée aux approches de l’île de Saint-Martin, cette affaire fait suite à une opération ayant permis la découverte, le 19 juillet dernier, d’une tonne et demie de cocaïne à bord du voilier « le Livie ». À cette occasion, les trafiquants, sur le point d’être appréhendés, n’avaient pas hésité à incendier leur navire pour tenter de faire disparaître les stupéfiants.

 

Les développements judiciaires de cette opération sont suivis par le Parquet de la JIRS (Juridiction Interrégionale Spécialisée) de Fort-de-France qui a confié l’enquête à l’OCRTIS et la Section de Recherches de la gendarmerie à Saint-Martin.

 

Gérald Darmanin a déclaré : « Je tiens à féliciter les douaniers pour cette nouvelle saisie réalisée dans la zone Caraïbes. Elle illustre une fois de plus leur implication et leur détermination dans la lutte qu’elle mène contre les trafics de stupéfiants afin de protéger notre territoire et nos concitoyens. »

LA MARINE NATIONALE VOUS DONNE RENDEZ-VOUS AU SALON NAUTIQUE DE PARIS

 

Présente au Salon Nautique qui se déroule au parc des expositions de Paris, la Marine nationale vous invite à découvrir ses missions à l'occasion de plusieurs interventions, les 9 et 14 décembre.

 

La sécurité maritime, la formation des marins de demain ou encore la diversité des métiers au sein de la Marine nationale seront ainsi mises à l'honneur durant ces deux journées.

 

Partenaire naturel de la voile, la Marine nationale lancera publiquement le 9 décembre le Grand Prix de l'École Navale 2019, une compétition de voile parrainée par le navigateur Franck Cammas.

 

 PROGRAMME DES INTERVENTIONS

 

Dimanche 9 décembre

 

12h30 à 13h30 : École de la mer, forger l'esprit d'équipage et encourager le dépassement de soi

 

Le vice-amiral d'escadre Jean-Baptiste Dupuis, directeur du personnel militaire de la Marine (DPMM), témoignera de la façon dont la mer forge l’esprit d’équipage, qui pousse les marins à aller plus loin, ensemble. Il sera ensuite rejoint par le contre-amiral Éric Pagès, directeur général de l’École navale, la Fédération Française de Voile et l’association du Grand Prix de l’École Navale pour lancer l’édition 2019 du Championnat de France des Monotypes. En présence des marins du Centre National des Sports de la Défense et du navigateur Franck Cammas, parrain de l'édition 2019 du Grand Prix de l'École Navale, chaque marin pourra partager son expérience de la mer.

 

14h à 15h : Sécurité des mers et en mer

 

Pierre Boyer, auteur de Géopolitique des mers et des océans, accompagné d’un marin du ciel, personnel navigant tactique de la flottille 24F, présenteront la variété des missions assurées par l'avion de surveillance et de patrouille maritime Falcon 50 M (surveillance des approches maritimes, lutte contre les trafics et secours en mer) en y associant messages de sécurité en mer et démonstrations de matériels de survie et secours en mer.

 

Vendredi 14 décembre

 

20h30 à 21h30 : Former et offrir des opportunités professionnelles

Le capitaine de vaisseau Bertrand Dumoulin, porte-parole de la Marine nationale, présentera la Marine nationale ainsi que ses missions. Le capitaine de vaisseau Matthieu Drevon, commandant le service de recrutement de la Marine nationale, ainsi que des marins embarqués au sein du groupe aéronaval évoqueront leur parcours et les nombreux métiers qu’ils exercent. Grégoire Thonnat évoquera ensuite cette diversité de métiers au travers de son Petit Quizz du Charles de Gaulle.

Le navire de commandement et de soutien logistique A960 Godetia rentre à Zeebruges après 6 mois d’opérations

 

Le mercredi 12 décembre, le navire de commandement et de soutien logistique A960 Godetia s'amarrera à Zeebruges après 6 mois d'opérations.
Depuis le mois de juillet, le navire de commandement et de soutien logistique A960 Godetia assure la fonction de navire-amiral du Standing NATO Mine Countermeasures Group One (SNMCMG1) sous le commandement du capitaine de frégate Peter Ramboer.
Ce dernier assume, depuis le 15 janvier, le commandement de la flotte et a, sous ses ordres, quelques 500 membres d'équipage répartis à bord de 13 navires de 11 nationalités différentes.

En 2018, l'escadre SNMCMG1 a opéré plus de 10 mois sur un territoire maritime s'étendant de l'ouest de la France à la mer Baltique, en passant par la Manche, la côte occidentale de la Norvège jusqu'au-delà du cercle polaire et de la mer du Nord.
L'escadre a participé à tous les grands exercices militaires 2018 durant lesquels, les navires ont détruit des munitions, encore très présentes dans ces eaux côtières, provenant tant de la première que de la seconde guerre mondiale.
La flottille a fait exploser 42 mines, remorqué 5 engins vers des fonds plus sûrs et identifié 47 autres mines qui ne pouvaient être détruits sans créer un impact négatif sur la biodiversité de la région !
SNMCMG1 est une des quatre escadres permanentes de l'OTAN. Elle existe depuis 1973 et a comme mission de garder libres et sûres les routes maritimes, plus particulièrement contre la menace des mines. Elle est prête à être déployée partout dans le monde en cas de menace de mines marines !

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.