Christophe CASTANER, ministre de l’Intérieur, et Laurent NUNEZ, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, adressent aux forces de l’ordre leurs plus vives félicitations pour leur professionnalisme et leur engagement, qui ont permis le bon déroulement des cérémonies du centenaire de l’armistice de 1918 partout en France,

 

Christophe CASTANER, ministre de l’Intérieur, et Laurent NUNEZ, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, adressent aux forces de l’ordre leurs plus vives félicitations pour leur professionnalisme et leur engagement, qui ont permis le bon déroulement des cérémonies du centenaire de l’armistice de 1918 partout en France, et singulièrement à Paris où ont été accueillis dans les meilleures conditions de sécurité 72 chefs d’Etat et de gouvernement.

 

Leur mobilisation a permis d’éviter les débordements, notamment place de la République à Paris où des militants radicaux avaient appelé au rassemblement.

 

Leur réactivité et leur sang-froid ont permis l’interception immédiate des trois sympathisantes du mouvement des Femen qui ont tenté de se manifester au passage du cortège du président des Etats-Unis sur l’avenue des Champs-Elysées.

 

Toutes trois ont été placées en garde-à-vue. Des investigations sont en cours pour déterminer les conditions dans lesquelles ces trois personnes ont pu faire irruption sur le passage du cortège, sans toutefois en perturber la progression. Une enquête judiciaire a été ouverte pour exhibition sexuelle, entrave à la circulation, usurpation de titre, usurpation d’identité et faux document.

 

Christophe CASTANER, ministre de l’Intérieur, et Laurent NUNEZ, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, condamnent fermement ces agissements regrettables, qui ne sauraient néanmoins occulter la réussite de cette commémoration historique, symbole de paix, et l’émotion unanime qu’elle a suscitée.

311 spécimens d’espèces protégées par la convention de Washington saisis près d’Arras à l’occasion d’une bourse aux animaux

 

 

 

Le dimanche 4 novembre dernier, les agents de la brigade de surveillance des douanes de Saint-Omer et d’Arras et ceux de la délégation interrégionale Hauts-de-France Normandie de l’office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ainsi que les services de la direction départementale de la protection des population (DDPP) du Pas-de-Calais et de la police nationale, ont participé à une opération de police de l’environnement coordonnée et de grande ampleur à l’occasion de l’exposition « Reptiles Days ».

 

Cette opération a permis de constater de nombreuses infractions et la saisine d’espèces protégées détenues de manière illégale. Parmi ces animaux figuraient 54 caméléons, mais aussi des serpents, des tortues aquatiques, des lézards, des geckos, des amphibiens et des araignées. Au total, cette opération de contrôle a permis de saisir 311 spécimens, issus de 40 espèces différentes.

 

La détention d’espèces protégées, notamment au titre de la convention de Washington, est illégale. Extraire certaines de ces espèces exotiques de leur milieu de vie peut avoir de graves conséquences pour les écosystèmes locaux.

 

Ce type d’opérations de police s’inscrit dans le droit fil des coopérations engagées par les services de l’ONCFS et des douanes dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle du Plan biodiversité présenté en juillet par le Gouvernement. Plan qui prévoit, notamment, que les différents services collaborent pour lutter contre les trafics d’espèces et préserver la biodiversité.

 

En 2017, la douane avait ainsi réalisé 484 constatations portant sur des spécimens protégés par la convention CITES et a secouru 575 animaux vivants avec l’aide des autorités sanitaires et des associations de sauvegarde des animaux.

 

Gérald DARMANIN, ministre de l'Action et des Comptes publics, a déclaré : «Je félicite les agents d’Arras pour cette découverte exceptionnelle, témoignage de l'efficacité des contrôles douaniers et de l’implication des services qui jouent un rôle de premier plan dans la protection des espèces protégées. Je salue, par ailleurs, la parfaite coordination de l’action de la douane avec les services de l’ONCFS, et plus globalement, avec le Ministère de transition écologique et solidaire.»

 

François de RUGY, ministre de la Transition écologique et solidaire a ajouté : « Cette opération de police est une déclinaison du plan biodiversité qui mobilise l’ensemble du Gouvernement. Je me félicite de la collaboration entre les différents services de police. A l’heure de la création d’un nouvel établissement dont la police de l’environnement sera l’un des piliers, je souhaite renforcer les prérogatives des inspecteurs de l’environnement, aujourd’hui à l’ONCFS et à l’AFB, et leur donner ainsi les moyens de décliner sur notre territoire les engagements européens et internationaux de la France ».

 

La convention Cites (ou convention de Washington), ratifiée en France en 1978 et en vigueur dans plus de 180 pays, interdit ou impose des restrictions au commerce international des espèces animales ou végétales menacées d’extinction.

Doha : At its session held on last Tuesday, the Governing Body of the International Labour Organization (ILO GB), reviewed the important achievements and legislative reforms undertaken by the State of Qatar as part of its ongoing efforts to promote and protect the rights of expatriate workers.

ILO Commends Reforms of Qatar towards Workers' Rights

 

Doha : At its session held on last Tuesday, the Governing Body of the International Labour Organization (ILO GB), reviewed the important achievements and legislative reforms undertaken by the State of Qatar as part of its ongoing efforts to promote and protect the rights of expatriate workers.

 

The Head of the International Labour Office in Doha presented a report on the important steps and actions made by the State of Qatar in a short period of time, and its cooperation with the ILO through the implementation of a number of programs and activities relating to the promotion of the wage protection system, the development of plans and training for Labour Inspectors, combatting trafficking in human beings, and measures relating to the  recruitment process, the contract system and the strengthening of the complaint mechanisms.

 

The members of the Organization's Governing Body among governments, in particular the United States Government, the Governments of the European Union and Canada, as well as the Employers 'and Workers' groups commended the reforms undertaken by the State of Qatar, including the abolition of the exit visas, the creation of a workers' support fund and the creation of joint workers’ committees.

 

The members of the Governing Body also welcomed the constructive cooperation and the partnerships between the Government of the State of Qatar and a number of governments, including the United States of America, the United Kingdom, Switzerland, the Netherlands, as well as with the social partners - the International Organization for Employers (IOE), the International Federation of Building and Wood Workers (BWI) and the International Transport Workers Federation (ITF).

 

From His Side, HE Mohammed Hassan Al Obaidli, Assistant Undersecretary for Labor Affairs at the meeting, stressed the cooperation and desire of the State of Qatar to ensure a productive working environment that is beneficial to all parties in the work system and to abide by the international labor standards and the ratified conventions and to continue   With all partners to  provide a safe working environment and protect the rights and interests of all parties of.

 

He extended thanks and appreciation to the partners of the State of Qatar from governments and employers 'and workers' organizations for their support of the efforts of the State and the International Labor Office in achieving activities and objectives of the Technical Cooperation Programme.

 

 

منظمة العمل الدولية تشيد بجهود قطر في مجال تعزيز حقوق العمال

 

الدوحة (10 نوفمبر 2018م): تم في جلسة مجلس إدارة منظمة العمل الدولية المنعقدة صباح الثلاثاء الماضي,  استعراض الإنجازات  والاصلاحات التشريعية الهامة  التي اتخذتها دولة قطر  في اطار جهودها المستمرة لتعزيز حقوق العمالة الوافدة وحمايتها.

 

حيث قام مدير مكتب العمل الدولي بالدوحة بتقديم تقرير بالخطوات والإجراءات الهامة التي حققتها دولة قطر  في فترة وجيزة، وتعاونها  مع منظمة العمل الدولية من خلال تنفيذ عدد من البرامج والأنشطة المتعلقة بتطوير نظام حماية الأجور ، و وضع خطط وتدريب للمفتيشن ،ومكافحة الاتجار بالبشر ، واجراءات نظام الاستقدام و التعاقد، وتعزيز آليات الشكاوي .

 

 وقد اشاد اعضاء مجلس ادارة المنظمة من الحكومات وبخاصة حكومة الولايات المتحدة الاميركية وحكومات الاتحاد الأوروبي وكندا، وفريقي اصحاب العمل والعمال بالإصلاحات التي قامت بها دولة قطر وبخاصة إلغاء مأذونية الخروج وإنشاء صندوق لدعم العمال والبدء في إنشاء لجان عمالية مشتركة ودراسة وضع حد ادنى للأجور.    

 

وكما رحب أعضاء مجلس الادارة بالتعاون البناء وبالشراكات التي عقدتها الحكومة لدعم الجهود لتنفيذ الإصلاحات مع عدد من الحكومات ومنها الولايات المتحدة الامريكية وبريطانيا وسويسرا وهولندا والشركاء الاجتماعيين منظمة اصحاب الأعمال والاتحاد الدولي لعمال البناء والاخشاب والاتحاد الدولي لعمال النقل.  

 

وخلال المداخلة لممثل وزارة التنمية الادارية والعمل والشؤون الاجتماعية السيد محمد حسن العبيدلي وكيل الوزارة المساعد لشؤون العمل في الجلسة اكد تعاون ورغبة دولة قطر  في ضمان بيئة عمل منتجة تشاركية مفيدة لكل أطراف منظومة العمل والالتزام بمعايير العمل الدولية والاتفاقيات المصادق عليها ، والحرص على الاستمرار في التعاون الوثيق مع جميع الشركاء وتوفير بيئة عمل امنة وحماية حقوق ومصالح جميع اطراف الانتاج  ، وتوجيه شكر وتقدير الى شركاء دولة قطر من الحكومات الصديقة ومنظمات أصحاب العمل والعمال على دعمهم لجهود الدولة ومكتب العمل الدولي في تحقيق أنشطة وأهداف برنامج التعاون الفني.

La DGA a notifié à Dassault Aviation l’étude de définition détaillée du futur avion de surveillance et d’intervention maritime du programme AVSIMAR (Avion de Surveillance et d’Intervention Maritime).

La DGA a notifié à Dassault Aviation l’étude de définition détaillée du futur avion de surveillance et d’intervention maritime du programme AVSIMAR (Avion de Surveillance et d’Intervention Maritime). Ce marché s’inscrit dans une démarche globale visant à rationaliser l’acquisition et le soutien d’avions militaires spécialisés, en se basant sur le design des avions d’affaires de la série Falcon de Dassault Aviation.

 

Une première phase du programme a déjà permis d’identifier la meilleure solution technique, sur la base de l’avion d’affaires civil Falcon 2000 LXS, plus rapide et plus endurant que les avions actuellement en service. L’étude qui vient d’être notifiée, d’une durée d’un an, prépare le marché d’acquisition programmé en 2020 ; elle doit notamment définir les adaptations nécessaires pour remplir les missions opérationnelles de surveillance et d’intervention maritime, par essence très variées.

 

Le programme AVSIMAR doit renouveler la composante aérienne de la Marine nationale dédiée à la surveillance et à l’intervention au titre de la défense maritime du territoire et de l’action de l’État en mer. Cette mission est actuellement assurée par 8 Falcon 50M et 5 Falcon 200 Gardian, qui auront près de quarante ans au moment de leur remplacement. Le Falcon 50M s’est récemment illustré en permettant la détection des nappes d’hydrocarbure échappées des deux cargos entrés en collision au large de la Corse.

 

Pour garantir la capacité d’intervention de la Marine nationale, la loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit la livraison des trois premiers avions d’ici à 2025.

Démarrage des activités de la joint-venture de Boeing et Safran

Boeing et Safran ont obtenu les autorisations réglementaires pour débuter les activités de la joint-venture pour la conception, la fabrication et les services de Groupes Auxiliaires de Puissance

Démarrage des activités de la joint-venture de Boeing et Safran

Boeing et Safran ont obtenu les autorisations réglementaires pour débuter les activités de la joint-venture pour la conception, la fabrication et les services de Groupes Auxiliaires de Puissance

 

Chicago et Paris, le 9 novembre 2018 – Boeing [NYSE : BA] et Safran [EPA : SAF] ont obtenu les autorisations réglementaires pour débuter les activités de la joint-venture pour la conception, la fabrication et le support après-vente de Groupes Auxiliaires de Puissance (Auxiliary Power Units, APU) – des systèmes embarqués non propulsifs dont l'objectif principal est de produire de l'énergie pour démarrer les moteurs principaux et alimenter les différents systèmes de bord au sol et, si besoin, en vol. Les deux groupes ont également nommé Étienne Boisseau à la tête de la joint-venture en qualité de Directeur général.

 

Cet accord constitue un partenariat entre deux leaders mondiaux de l'aéronautique pour développer ensemble des APU et offrir des services élargis au bénéfice des clients et du secteur. La joint-venture est détenue à 50 % par chacun des deux groupes. L'équipe de démarrage réalisera le travail de conception à San Diego, en Californie.

 

Philippe Petitcolin, Directeur Général de Safran, a indiqué : « Safran est fier de lancer cette joint-venture avec Boeing pour proposer aux clients des APU à forte valeur ajoutée. Ensemble, nous avons la volonté d'apporter à nos clients du monde entier des solutions innovantes à la pointe de la technologie à un coût compétitif. Nous sommes convaincus que cette équipe conjointe fournira des produits et des services excellents au sein d'une organisation industrielle hautement intégrée. »

 

Cette joint-venture s'appuie à la fois sur la connaissance de Boeing en matière d'avions et de besoins clients et sur l'expérience de Safran dans la conception et la production de systèmes complexes de propulsion.

 

Stan Deal, Président-directeur général de Boeing Services Globaux, a déclaré : « Nous sommes prêts et enthousiastes à l'idée de créer davantage de valeur pour nos clients sur toute la durée de vie de leur investissement. Cette joint-venture renforce la verticalisation ciblée de Boeing alors que nous élargissons notre offre de services. La réalisation d'investissements stratégiques visant à accélérer nos plans de croissance nous permet d'apporter à nos clients des services enrichis et innovants. »

 

Outre Étienne Boisseau, les autres membres de l'équipe de direction de la joint-venture sont :

  • Linda Hapgood, Directrice opérationnelle

  • Erin Morrissey, Directrice financière

  • Joan Inlow, Directrice technique

    

Le nom de la joint-venture ainsi que la localisation du futur siège social et des unités de production et de services seront annoncés ultérieurement.

 

Safran fournit actuellement un large éventail d'équipements pour les programmes commerciaux et militaires de Boeing, notamment en tant que partenaire-fournisseur du moteur LEAP-1B de CFM pour le 737 MAX (à travers CFM International, joint-venture détenue à 50/50 par Safran Aircraft Engines et GE). Boeing et Safran sont également partenaires dans MATIS, une joint-venture établie au Maroc qui produit des systèmes de câblage pour plusieurs avionneurs et motoristes.

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.