ARQUUS au Forum de Dakar du 5 au 6 novembre 2018Leader de la mobilité terrestre protégée, ARQUUS sera présent au Forum International sur la Paix et la Sécurité en Afrique

ARQUUS au Forum de Dakar du 5 au 6 novembre 2018
Leader de la mobilité terrestre protégée, ARQUUS sera présent au Forum International sur la Paix et la Sécurité en Afrique, qui aura lieu les 5 et 6 novembre 2018 à Dakar, au Sénégal. L’entreprise y présentera ses solutions de mobilité terrestre et y contribuera aux échanges sur le renforcement de la sécurité dans la région.
ARQUUS est un partenaire majeur du G5 Sahel, cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, qui associe Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.
ARQUUS fournit tout particulièrement les véhicules Bastion qui équipent les forces du G5. Ces véhicules, éprouvés sur tous les théâtres d’opérations et dans toutes les conditions, ont prouvé leur efficacité dans la lutte contre le terrorisme. Ils confèrent aux forces armées, de sécurité intérieure et de maintien de la paix une excellente mobilité tout terrain et des capacités d’emport exceptionnelles.
Dans le cadre du Forum de Dakar, ARQUUS présentera sa gamme de solutions de mobilité, et tout particulièrement ses véhicules de sécurité intérieure et de forces spéciales. Pour répondre aux défis de sécurité en Afrique, ARQUUS a spécialement développé le Trigger, pick-up robuste conçu pour des missions de transport de troupes et de logistique.
Le Trigger dispose d’une plateforme renforcée pouvant embarquer une charge d’1,3 tonne, et d’une autonomie de plus de 1000km. Sa rusticité et son endurance en font un véhicule très apprécié, qui surclasse les autres pick-ups présents en Afrique.
Expert reconnu du domaine du soutien terrestre, ARQUUS présente également sa gamme de solutions de maintien en condition opérationnelle, vitale pour les forces armées dans des zones d’opérations aussi exigeantes que le Sahel. Cette offre s’appuie notamment sur le soutien à distance et sur la formation, garantissant réactivité et disponibilité technique opérationnelle.
ARQUUS développe ses partenariats dans la région, afin de s’engager toujours plus près des forces étatiques, et de fournir des offres toujours plus adaptées. ARQUUS propose notamment des véhicules combat-proven, désormais cédés par l’Armée Française dans le cadre de son plan de remplacement de matériels.
Expert de l’intégration, ARQUUS est en mesure de proposer des solutions de mobilité complètes, avec des offres de soutien intégré, pouvant aller jusqu’à la gestion complète de flottes sur la durée, au plus près des forces. ARQUUS met par ailleurs à la disposition des acteurs étatiques des modes de financement innovants et adaptés.

Gérald DARMANIN félicite les douaniers qui viennent

de saisir près de 90 000 jouets

et articles cosmétiques dangereux

 

Une enquête de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) vient d’aboutir à la saisie de 89 538 jouets et articles de cosmétique dangereux, dans l’entrepôt d’un grossiste en chaussures dans le département de la Seine-Saint-Denis. La liste des risques potentiels apparaît édifiante : risques micro biologiques, présence importante de phtalates (perturbateurs endocriniens), risques de brûlures, de suffocation, toxicité, problèmes d’hygiène… Une liste qui ne peut laisser indifférent d’autant plus qu’une partie importante de ces jouets était destinée à des enfants de moins de 36 mois.

Début août, lors du contrôle d’un entrepôt en Ile de France (département du 93), les agents de la DNRED repéraient la présence d'une grande quantité de jouets importés de Chine et saisissaient 12 360 contrefaçons de jouets. Parallèlement étaient prélevés des échantillons d’autres jouets et articles cosmétiques.

Les analyses réalisées par le service commun des laboratoires de la douane et de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ont révélé, d’une part que la majorité de ces jouets (des voitures télécommandées, robots jouets divers, appareils à bulles, pistolets et arcs à fléchettes, animaux en gelée, boules antistress, pâte Slim.…), ainsi que des articles de cosmétique (faux ongles), n’étaient pas conformes, et d’autre part, que certains d'entre eux étaient des jouets dangereux. La société importatrice ayant par ailleurs, été incapable de prouver que ces marchandises avaient été importées légalement, 89 538 jouets et articles de cosmétique ont été ainsi considérés comme des marchandises prohibées et saisis.

Ces informations ont été communiquées à la direction départementale de la protection des populations de la Seine Saint-Denis qui a immédiatement effectué un contrôle et découvert de nombreuses autres infractions aux normes. A noter que la société en cause avait déjà fait l'objet d'un contentieux similaire en 2013, qui avait conduit à la destruction de plus de 28 000 jouets.

Gérald Darmanin, ministre de tutelle de la douane a déclaré : « Alors que s'annoncent les préparatifs des fêtes de fin d'année, j’ai demandé à la douane de rester très mobilisée sur la détection d’infractions portant atteinte à la protection du consommateur. Je félicite les agents de la DNRED pour cette très belle prise, au service de la santé et de la sécurité de nos concitoyens. »

Laurent NUNEZ, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, s’est rendu dimanche 28 et lundi 29 octobre à Doha, Qatar, accompagné du Directeur général de la gendarmerie nationale, le Général Richard LIZUREY, de la Directrice de la coopération internationale du ministère de l’Intérieur, Mme Sophie HATT, et du PDG de l’opérateur CIVIPOL, le Préfet Yann JOUNOT.

Laurent NUNEZ, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, s’est rendu dimanche 28 et lundi 29 octobre à Doha, Qatar, accompagné du Directeur général de la gendarmerie nationale, le Général Richard LIZUREY, de la Directrice de la coopération internationale du ministère de l’Intérieur, Mme Sophie HATT, et du PDG de l’opérateur CIVIPOL, le Préfet Yann JOUNOT.

 

Le déplacement avait pour objectif de soutenir auprès des autorités du Qatar l’offre intégrée de formations, de savoir-faire et de technologies présentée conjointement par des entreprises françaises ainsi que les services du ministère de l’Intérieur (police nationale, gendarmerie nationale, sécurité civile) en vue de l’organisation au Qatar de la coupe du monde de football en 2022.

 

L’organisation de cet évènement sportif majeur au Qatar représentera un défi important pour le pays, en particulier en matière de sécurité. La France et les groupes français disposent à cet égard d’une expertise reconnue reposant sur des technologies de pointe et une longue expérience de l’organisation d’évènements sportifs de grande ampleur qui sera précieuse au Qatar dans la perspective de 2022. L’appui français à la préparation et la tenue de cette Coupe du Monde sera par ailleurs bénéfique à la France en vue de l’organisation à Paris des Jeux olympiques de 2024.

 

A l’occasion de son déplacement à Doha, Laurent NUNEZ a participé, aux côtés du Premier ministre, ministre de l’Intérieur du Qatar, Cheikh Abdallah Bin Nasser Bin Khalifa AL-THANI, à l’inauguration de la 12ème édition du Salon international de la sécurité intérieure MILIPOL-Qatar, qui se tient du 29 au 31 octobre à Doha.

 

Lancé à Paris en 1984, le Salon MILIPOL se tient depuis 1996 alternativement à Paris et à Doha. Cette année, le salon réunit 212 entreprises de 23 pays, dont 26 entreprises françaises. Plusieurs milliers de visiteurs sont attendus.

 

Laurent NUNEZ a pu s’entretenir avec le Premier ministre, ministre de l’Intérieur du Qatar, Cheikh Abdallah Bin Nasser Bin Khalifa AL-THANI, ainsi qu’avec le Secrétaire général du Comité Suprême pour l’organisation de la coupe du monde de football 2022, Hassan AL-THAWADI. Outre des échanges sur la coopération bilatérale entre la France et le Qatar en matière de sécurité intérieure et les préparatifs de la coupe du monde de football 2022, le Secrétaire d’Etat a notamment fait un point avec le Premier ministre, ministre de l’Intérieur du Qatar, sur la mise en œuvre de la déclaration d’intention franco-qatarienne relative à la lutte contre le terrorisme, le financement du terrorisme et la radicalisation, signée à l’occasion de la visite à Doha du Président de la République le 7 décembre 2017.

 

Une convention a par ailleurs été signée par le Général LIZUREY et son homologue qatarien afin de permettre à des cadets de la Force de sécurité intérieure du Qatar de prendre part à la formation 2018-2019 de l’Ecole des officiers de gendarmerie nationale (EOGN). Cette initiative s’inscrit dans la continuité d’un partenariat étroit depuis 2003 avec la Force de sécurité intérieure du Qatar, créée et organisée sur le modèle de la gendarmerie nationale française.

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.