Gérald DARMANIN félicite les douaniers de Dunkerque pour la saisie de 6,4 tonnes de cigarettes de contrebande

 

Le dimanche 16 septembre, les agents de la brigade des douanes de Dunkerque, positionnés au terminal Ferry de Loon-Plage sélectionnent un ensemble routier immatriculé en Pologne composé d’une remorque frigorifique. Le chauffeur de nationalité polonaise déclare venir de Pologne et se rendre en Angleterre.

A l’issue du contrôle des documents de transport couvrant un chargement de « black pudding » (boudin noir), ils décident de procéder à l’examen approfondi de la remorque. Derrière deux rangées de palettes de produits alimentaires, ils découvrent dissimulés, sous d’autres emballages, six hauteurs de cartons remplis de cigarettes. Au total, les agents saisissent 32 010 cartouches de cigarettes de contrebande pour un poids total de 6 402 kg.

 

Les suites judiciaires ont été confiées au Tribunal de Grande Instance de Dunkerque. L’infracteur a été condamné à une peine de prison de 18 mois avec sursis et une amende douanière de 10 000 euros.

Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes publics a déclaré : « Je félicite les agents de Dunkerque pour cette saisie remarquable, témoignage de la mobilisation des services douaniers dans la lutte contre le trafic de tabacs qu’ils appréhendent sur tous les vecteurs terrestre, aérien, maritime, fret express et postal. Je leur demande d’être intraitables pour combattre le tabac illicite qui est à la fois l’ennemi de la santé des Français et des buralistes, seul réseau légal de distribution de tabac en France. »

Gérald DARMANIN félicite les douaniers de Dunkerque pour la saisie de 6,4 tonnes de cigarettes de contrebande

La MINUSMA prend congé de son commandant belge

Le 2 octobre prochain à Bamako, le commandant de la force de la MINUSMA, le général-major Jean-Paul Deconinck saluera une dernière fois la force sous son commandement au Mali. Après 18 mois de mission, lors d’une cérémonie d’au revoir, il adressera ses remerciements aux hommes et aux femmes du Mali, ainsi qu’aux partenaires de la MINUSMA qui oeuvrent au quotidien au service de la paix.

JOURNEES EUROPEENES DU PATRIMOINE 2018 :

LE MINISTERE DE L’INTERIEUR OUVRE SES PORTES

 

A l’occasion de l’édition 2018 des journées européennes du patrimoine des 15 et 16 septembre, le ministère de l’Intérieur accueille les visiteurs dans ses murs, place Beauvau.

Construit au XVIIIème siècle et siège du ministère de l’Intérieur depuis 1861, le public pourra découvrir l’Hôtel Beauvau : le bureau du ministre, ses salons, sa salle des fêtes et son jardin.

Dans les cours du ministère, seront exposés des véhicules rares,  anciens et contemporains : des motos (une TERROT de 1946, une BMW R80 RT (1982), des BMW 1200 RT…), une Simca Aronde, une Renault Mégane RS, un Porte-échelle Hotchkiss de 1963 et bien d’autres encore.

Des expositions sont aussi proposées :

·         L’histoire de l’Hôtel Beauvau et la récente réhabilitation de ses façades et de sa toiture, démarche exemplaire de la sauvegarde du patrimoine français.

·         Une exposition sur les uniformes des forces de l’ordre et du corps préfectoral, de la fin du XIXème siècle à nos jours et, au travers de panneaux pédagogiques, un large aperçu des tenues actuelles des personnels du ministère dans le cadre de leurs interventions. 

·         Un parcours historique et de mémoire intitulé « Paroles de résistants » sur l’occupation des locaux du ministère par la Gestapo de Paris entre 1940 et 1944. Quatre geôles, dans lesquelles des résistants étaient emprisonnés, sont conservées depuis la Libération comme témoignage historique, et l’une d’elle sera ouverte à la visite.

Tout au long de ce week-end, les formations musicales de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité civile se produiront pour accueillir en musique les visiteurs.

Grâce à cette visite, le public va pouvoir  ainsi découvrir celles et ceux qui font ce ministère, préfets, personnels de l’administration, de la police, de la gendarmerie et de la sécurité civile.

Horaires  et accès :

·         Samedi 15 septembre de 10h à 17h et dimanche 16 septembre de 9h à 17h

·         Entrée gratuite par la Place Beauvau (pas de réservation nécessaire).

·         Un accès est réservé aux personnes à mobilité réduite qui pourront se présenter devant la grille de l'hôtel de Beauvau.

·          Un accueil spécifique en langue des signes est proposé le samedi  et le dimanche entre 10h et 16h. Le point de départ de ces visites guidées a lieu dans la cour d'honneur.

Le ministre de la Défense inaugure l'exposition « Au-delà de la Grande Guerre : 1918 - 1928" du War Heritage Institute

Le jeudi 20 septembre 2018, Steven Vandeput, ministre de la Défense, inaugurera la nouvelle exposition du War Heritage Institute « Au-delà de la Grande Guerre : 1918 - 1928".

 

Le ministre de la Défense inaugure l'exposition « Au-delà de la Grande Guerre : 1918 - 1928" du War Heritage Institute

Le jeudi 20 septembre 2018, Steven Vandeput, ministre de la Défense, inaugurera la nouvelle exposition du War Heritage Institute « Au-delà de la Grande Guerre : 1918 - 1928". Cette exposition porte sur l’entre-deux-guerres, une période pleine de contrastes. Un ouvrage riche en contenu, du même nom, accompagne l’exposition.

Trois jours après l’inauguration officielle, le dimanche 23 septembre, tout le monde sera le bienvenu à la fête d’ouverture « Revivez les Années folles » au War Heritage Institute - Site Musée royal de l’Armée.

L’exposition

Après la Première Guerre mondiale, la Belgique - à l’image du monde - subit de profondes mutations. La société est fortement ébranlée mais, en même temps, elle revit…

Cette exposition phare explore plusieurs thèmes majeurs tels que l’offensive finale, la libération, la période d’après-guerre, les révolutions géopolitiques, mais aussi la reconstruction économique, le processus de deuil et la mémoire, les changements sociopolitiques et socioculturels. Toutes ces facettes de l’après-guerre seront présentées dans sept salles thématiques.

Le livre

L'exposition est accompagnée d’un ouvrage du même nom qui illustre en profondeur le contexte de cette période mouvementée. Les plus importants spécialistes belges de la Grande Guerre y apportent un éclairage multidisciplinaire. Ce livre est le fruit d'une étroite collaboration entre les éditeurs de Lannoo-Racine et le WHI. Il est en vente via le WHI et dans les meilleures librairies au prix de 29,95 €.

Revivez les années folles

Le dimanche 23 septembre, le War Heritage Institute - site Musée royal de l’Armée - sera plongé dans une ambiance festive de 10 h à 18 h. Un programme diversifié attend les participants : Meet the curator, animation théâtrale et à partir de 16 heures initiation aux danses des années folles. Entrée gratuite pour les visiteurs habillés à la mode des années 20 !

Informations pratiques

Exposition : du vendredi 21 septembre 2018 au dimanche 22 septembre 2019

Fête « Revivez les années folles » : dimanche 23 septembre 2018 de 10h à 18h

Lieu : War Heritage Institute - site Musée royal de l’Armée et de l’Histoire militaire, Parc du Cinquantenaire 3 1000 Bruxelles

www.warheritage14-18 .be - www.klm-mra.be

Le War Heritage Institute

Le War Heritage Institute valorise le patrimoine militaire belge, l’histoire militaire et la mémoire de ceux qui ont combattu et souffert pour la démocratie et la liberté. Depuis le 1er mai 2017, le War Heritage Institute (WHI) réunit au sein d’une seule organisation quatre structures relevant du ministre de la Défense, à savoir le Fort de Breendonk, la mission Mémoire et Communication de l'Institut national des vétérans, anciens combattants et victimes de guerre, le Musée royal de l’Armée et d’Histoire militaire et le Pôle historique de la Défense.

FIN DU COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Venez à l’inauguration le jeudi 20 septembre 2018 à partir de 14 h 30.

Steven Vandeput, ministre de la Défense, inaugurera officiellement l'exposition «Au-delà de la Grand Guerre : 1918 - 1928 ».

Réservation obligatoire: 14-18@warheritage.be

Sous le patronage du Comité d’organisation - Commémoration de la Première Guerre mondiale.

Avec le soutien de la Défense, de la Loterie nationale et de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique en Belgique.

Visite du centre DGA Maîtrise NRBC

Florence Parly, ministre des Armées, a visité ce matin le centre DGA Maîtrise NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique).

Visite du centre DGA Maîtrise NRBC

 

Florence Parly, ministre des Armées, a visité ce matin le centre DGA Maîtrise NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique).

Le maîtrise des risques Nucléaires, Radiologiques, Biologiques et Chimiques (NRBC) est une capacité clé et sensible pour la France. La ministre a tenu à saluer le travail et l'expertise de toutes les équipes mobilisées au sein du centre DGA Maîtrise NRBC.

La menace NRBC est aujourd'hui particulièrement vive. Ces dernières années ont vu l'emploi répété d'armes chimiques par le régime en Syrie, l'usage de neurotoxiques à Salisbury et à Kuala Lumpur à des fins d'assassinat, un intérêt de plus en plus marqué de la part de terroristes pour des agents chimiques ou biologiques, et la résurgence de virus tueurs, en particulier Ebola.

Par cette visite, Florence Parly a souhaité rappeler que la réponse à ces menaces exigeait anticipation, vigilance et détermination, et que le ministère des Armées y prenait toute sa part.

Florence Parly fait de la préparation d'Armées modernes, prêtes à répondre à tous types d'ennemis et d'attaques, une priorité. La loi de programmation militaire 2019-2025 donne à cet engagement des moyens concrets en consacrant 295 milliards d'euros à la défense.

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.