CHICAGO, le 4 avril 2019 — Boeing a publié la déclaration suivante au sujet du rapport d’enquête préliminaire relatif au vol 302 d’Ethiopian Airlines diffusé ce jour par les autorités éthiopiennes en charge des enquêtes sur les accidents d’avion (AIB).

 

« Je souhaite à nouveau adresser nos plus sincères condoléances aux familles et aux proches des personnes qui ont perdu la vie dans l’accident », a déclaré Kevin McAllister, Président-Directeur Général de la division Aviation Commerciale (BCA). « Nous remercions le bureau éthiopien en charge des enquêtes sur les accidents d’avion (AIB) pour son travail sans relâche et ses efforts constants. Il est indispensable de comprendre les circonstances qui ont contribué à cet accident pour assurer la sécurité aérienne. Nous allons examiner attentivement le rapport préliminaire de l’AIB, et prendrons toutes les mesures supplémentaires nécessaires pour améliorer la sécurité de nos avions. »

 

La sécurité est une valeur fondamentale que partagent tous les employés de Boeing, et la sécurité de nos avions, des passagers et des équipages de nos clients demeure notre priorité absolue. Les experts techniques de Boeing continuent d’apporter leur assistance aux enquêteurs, et des équipes représentant l’ensemble du Groupe mettent tout en œuvre pour tirer les enseignements de l’accident du vol Lion Air 610 survenu en octobre.

 

Le rapport préliminaire contient des informations fournies par l’enregistreur des données de vol (FDR), selon lesquelles les données d’angle d’attaque transmises à l’avion par la sonde d’incidence étaient erronées, provoquant l’activation du système de contrôle automatisé de l’assiette de l’avion MCAS pendant le vol, comme ce fut le cas pendant le vol du Lion Air 610.

 

Pour que l’activation involontaire du système MCAS ne se reproduise plus, Boeing a mis au point et prévoit de mettre en œuvre une mise à jour du logiciel MCAS, ainsi qu’un programme d’instruction complet assorti d’une formation supplémentaire à l’attention des pilotes du 737 MAX.

 

Comme nous l’avons annoncé précédemment, la mise à jour apporte de nouvelles couches de protection et empêchera l’activation du MCAS par des données erronées. Les pilotes auront toujours la possibilité de neutraliser le MCAS et de reprendre manuellement les commandes de l’avion.

 

Boeing poursuit sa collaboration avec l’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) et d’autres autorités de réglementation du monde entier à propos du développement et de la certification de cette mise à jour logicielle, ainsi que de ce programme de formation.

 

Par ailleurs, Boeing continue de collaborer étroitement avec l’Agence américaine de sécurité des transports (NTSB) en tant que conseiller technique au service de l’enquête menée par l’AIB. En tant qu’intervenant apportant une assistance technique sous la direction des autorités en charge de l’enquête, Boeing n’est pas autorisé à communiquer à ce propos, conformément au protocole international et à la réglementation du NTSB. Selon le protocole international en vigueur, les informations relatives à l’enquête sont exclusivement publiées par les autorités responsables de l’enquête.

DÉCLARATION DE BOEING À PROPOS DU RAPPORT PRÉLIMINAIRE CONCERNANT L’ENQUÊTE SUR LE VOL 302 DE LA COMPAGNIE ETHIOPIAN AIRLINES

La Ville de Paris et le secrétariat général de la Garde nationale ont signé une convention de soutien à la politique de réserve militaire

 

 

La Ville de Paris et le Secrétariat général de la Garde nationale (SGGN) ont signé conjointement une convention de soutien à la politique de réserve militaire, le mardi 2 avril 2019 dans les salons de l’Hôtel de Ville.

 

Par cette convention, la Ville de Paris reconnaît ainsi la contribution à la sécurité de la nation de ses agents « deux fois citoyens », qui ont choisi de s’engager pleinement dans leur emploi au sein de la ville comme dans la réserve. Convaincue de toute la valeur qu’apportent les réservistes au sein de ses équipes, la Ville de Paris souhaite encourager cet engagement parmi ses personnels et ainsi créer un climat de confiance mutuelle. Marraine du porte-avions Charles De Gaulle depuis 2001, la Ville de Paris a mis en place de nombreux dispositifs pédagogiques et citoyens à destination des parisiennes et des parisiens pour découvrir le monde de la Défense et développer le lien Armées-Nation.

 

Avec cette convention, la Ville de Paris franchit donc une nouvelle étape en facilitant par des dispositions spécifiques l’exercice de cet engagement militaire et citoyen pour ses agents.

Concrètement, les fonctionnaires de la Ville de Paris peuvent exercer leurs activités de réserviste de la Garde nationale jusqu’à 30 jours par an. La Ville de Paris s’engage en outre à réduire les préavis s’appliquant aux agents souhaitant effectuer des missions et à mettre en place une clause de réactivité pour réduire davantage le préavis en cas d’urgence.

 

Le SGGN s’appuie ainsi sur cette convention pour accompagner et simplifier le rôle de l’agent de la Ville de Paris réserviste, qui bénéficie de surcroît de davantage de reconnaissance au sein de sa collectivité. La qualité de « partenaire de la défense » sera attribuée à la Ville de Paris.

 

La Garde nationale

Créée en 2016 en réponse aux attentats, la Garde nationale rassemble 76 000 réservistes opérationnels des forces armées et de la Police nationale. Près de 7 000 femmes et hommes sont engagés au quotidien sur le territoire national. Chaque jour, ils participent activement à la sécurité et à la défense des français.

La Garde nationale répond à trois objectifs :

● Créer une dynamique qui dépasse les réserves de chaque composante ;

● Répondre à la soif d’engagement notamment de la jeunesse ;

● Valoriser cet engagement en favorisant la cohésion nationale et le développement de l’esprit de résilience. 

Nexter présent à Rio de Janeiro pour le salon LAAD

 Nexter, société du groupe KNDS, leader européen de la défense terrestre, est présent au salon LAAD du 2 au 5 avril 2019 à Rio de Janeiro. Architecte et systémier intégrateur, Nexter y présente son savoir-faire en proposant des solutions couvrant les besoins des forces terrestres, navales, aériennes et de sécurité.Le savoir-faire français s’expose en Amérique latine.Leader français de la défense terrestre et partenaire privilégié de forces de sécurité et d’intervention, Nexter propose des solutions configurables, fiables et innovantes répondant aux exigences de maitrise du terrain de ses clients.En matière d’artillerie, Nexter met en avant ses compétences de systémier-intégrateur en présentant une maquette du canon d’artillerie automoteur de 155mm CAESAR® 6x6, véritable success story du groupe, en dotation dans plusieurs armées et commandé dans sa version 8x8 par le Danemark. Les visiteurs pourront également découvrir sur le stand de Nexter une maquette du canon léger 105LG.Nexter présente aussi son expertise dans le domaine des engins blindés avec une maquette du TITUS® Mission Orchestration. Cette version du véhicule 6X6 blindé polyvalent est équipée du kit FINDEAGLE®, qui permet d’optimiser l’utilisation de ressources telles que les drones de reconnaissance. Le TITUS® Mission Orchestration est une solution adaptable à tous types de missions, sur tous types de terrain.Moteur de l’innovation terrestre, Nexter expose le minirobot NERVA® et les différentes charges utiles dont il peut être doté. Ce minirobot multifonction est adapté aux missions de reconnaissance, de déminage ou de recherche d’engins explosifs improvisés (EEI). Il est également possible de tester, sur le stand de Nexter, le système d’aide à la décision par table tactile FINDMP®, qui permet de préparer de manière intuitive, de suivre en temps réel et d’analyser à l’issue tout type de mission.Enfin, une large gamme de munitions est présentée : munitions d’artillerie de 155mm, obus de moyen calibre, obus de char de combat, munitions navales et grenades.Retrouvez Nexter et ses experts sur le stand S20, Hall 4.

The Largest In The World Helicopter Completes Preliminary Flight Tests

 

 
Moscow / April 3, 2019
Russian Helicopters (part of Rostec State Corporation) successfully completed preliminary flight tests of the Mi-26T2V helicopter. The machine is being prepared for a handover to the Russian Ministry of Defense to do joint official tests.
The upgraded heavy Mi-26T2V helicopter designed in the interests of the Ministry of Defense made its first flight in August 2018. The machine participated in the International Military and Technical Forum ARMY 2018. Then it was transferred to Mil Moscow Helicopter Plant to do preliminary flight tests.
The customer requested that Mi-26T2V should ensure completion of tasks even in regions with complex physical and geographical and adverse climatic conditions, at any time of the day, at equipped and unequipped routes, or even without routes, and on featureless terrain, in conditions of fire and information counteraction of the enemy.
The new helicopter differs from the basic Mi-26 model due to a modern integrated NPK90-2V avionics suite, which significantly simplifies piloting of the helicopter. The latest avionics system allows following the route in automatic mode, coming to a preset point, performing approach and final approach maneuvers, and returning to the main or alternate aerodrome. The helicopter is also equipped with a digital flight center, and the crew cockpit has multi-function color LCD indicators that significantly reduce the workload of the flight crew. Moreover, Mi-26T2V got a new airborne defense complex Vitebsk that not only detects a threat to the helicopter, but also repels attacks.
Mi-26T2 lighting equipment is now adapted to the use with night vision goggles, and the cockpit is equipped with new energy-absorbing seats for the crew. There are also improvements to a navigation system and satellite communications of the helicopter.
 
JSC “Russian Helicopters”, a part of Rostec State Corporation, is a leading player in the global helicopter industry, the sole Russian designer and manufacturer of helicopters. The Holding Company was established in 2007 and is headquartered in Moscow. We operate five helicopter assembly plants, two design bureaus, component production and maintenance enterprises, aircraft repair plants and one helicopter service company providing after-sales support in Russia and abroad. The customers of the Holding Company are the Ministry of Defense, the Ministry of Home Affairs, EMERCOM of Russia, and other state customers, Gazpromavia, UTair Aviation company, large Russian and foreign companies.
Rostec State Corporation is a Russian corporation that was established in 2007 to facilitate the development, production and export of high-tech industrial products designed for civilian and military applications. The Corporation comprises over 700 organizations that are currently part of eleven holding companies operating in the military-industrial complex and four holding companies working in civilian industry, as well as over 80 directly managed organizations. Rostec's portfolio includes well-known brands such as AVTOVAZ, KAMAZ, Concern Kalashnikov, Russian Helicopters, UralVagonZavod, etc. Rostec companies are located in 60 constituent entities of the Russian Federation and supply products to the markets of more than 100 countries. In 2017 the consolidated revenue of Rostec reached 1 trillion 589 billion rubles, while the consolidated net income and EBITDA amounted to 121 and 305 billion rubles respectively. In 2017, the average salary in the Corporation was 46 thousand rubles. According to Rostec's strategy, the main objective of the Corporation is to ensure that Russia has a technological advantage in highly competitive global markets. Rostec's key objectives include the introduction of a new techno-economic paradigm and digitalization of Russian economy.

Press service of
Russian Helicopters Holding Company

 

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.