RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2

 

 

Aujourd’hui, le médecin capitaine Marc Laycuras est mort au combat au Mali. C’est avec douleur et émotion que j’ai appris cette nouvelle.

Médecin militaire, il a doublement consacré sa vie au service des autres et de son pays. Le médecin capitaine Laycuras est mort pour la France, en allant au bout de son engagement. Ce sacrifice nous oblige.

J’adresse mes sincères condoléances à sa famille, à ses proches, à ses frères d’armes et à tous ses camarades de l’opération Barkhane. Je les assure de mon soutien le plus total dans cette épreuve douloureuse.

Un autre militaire a été blessé. Ses jours ne sont pas en danger. Je lui adresse mes vœux de prompt rétablissement.

Le décès du médecin capitaine Marc Laycuras force notre respect et notre reconnaissance. Il nous rappelle chaque jour le dévouement inlassable des femmes et des hommes du service de santé des armées sur tous les théâtres d’opérations. Il nous rappelle l’engagement de tous les militaires français qui risquent leur vie pour lutter contre le terrorisme, défendre nos valeurs et notre liberté. Les Armées n’en sont que plus déterminées à poursuivre la lutte contre les groupes terroristes, où qu’ils se trouvent, avec force et ténacité.

C’est aujourd’hui toute la communauté de défense qui est en deuil et qui salue la mémoire du médecin capitaine Laycuras.

Communiqué de presse de Florence Parly, ministre des armées

Le médecin capitaine Marc Laycuras est mort au combat au Mali.

Alors que les inscriptions au prochain concours de surveillant pénitentiaire vont s’ouvrir le 8 avril 2019, l’école nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) accueille cette semaine 180 élèves de lycées professionnels spécialisés dans les métiers de la sécurité, afin de leur permettre de découvrir l’école et la diversité des métiers pénitentiaires.


Cette immersion a pour objectif de permettre de mieux appréhender l’univers carcéral, en agissant à la fois sur les représentations et sur les réalités quotidiennes, via des mises en situation concrètes.
Lors d’un stage du 1er au 5 avril 2019, les lycéens pourront partager le quotidien des élèves de l’école, et participer à différents ateliers autour du métier de surveillant (tels que : prise en charge de comportements, fouille de cellule, techniques d’intervention…).
Chaque année, l’ENAP accueille des centaines de jeunes afin de présenter les métiers pénitentiaires. Cette initiative, qui permet aux lycéens issus des filières « métiers de la sécurité » d’effectuer un stage d’immersion, témoigne de la politique d’ouverture de l’école auprès des jeunes publics. Elle témoigne également de la volonté de l’administration de faciliter l’accès aux métiers pénitentiaires, aux étudiants déjà formés aux métiers de la sécurité.
180 lycéens en immersion à l’école nationale d’administration pénitentiaire (ENAP)
Surveillant pénitentiaire : la Justice recrute
L’administration pénitentiaire recrute et forme ses personnels et s’engage également à les accompagner tout au long de leur vie professionnelle. Les inscriptions au prochain concours d’accès à la formation de surveillant pénitentiaire seront ouvertes du 8 avril 2019 au 10 mai 2019.
Une fois admis, les élèves surveillants suivent une formation rémunérée associant cours théoriques et pratiques durant 6 mois à l’école nationale d’administration pénitentiaire (ENAP). À l’issue de cette formation, les élèves surveillants effectuent un stage d’une année en établissement pénitentiaire

Thales finalise l’acquisition de Gemalto et devient un leader mondial en identité et sécurité numériques Thales (Euronext Paris: HO) finalise aujourd’hui l’acquisition de Gemalto (Euronext Amsterdam et Paris: GTO), donnant ainsi naissance à un leader mondial en identité et sécurité numériques.


 Avec Gemalto, Thales couvrira l’ensemble de la chaîne de décision critique dans un monde numérique, de la génération de données par capteurs à la prise de décision en temps réel.
 Grâce à cette acquisition, Thales porte son chiffre d’affaires à 19 milliards d’euros, sa R&D autofinancée à 1 milliard d’euro par an et ses effectifs à 80 000 personnes réparties dans 68 pays.

Réalisée en l’espace de 15 mois, l’acquisition pour 4,8 milliards d’euros de Gemalto par Thales donne aujourd’hui naissance à un Groupe d’une nouvelle envergure, un leader mondial en identité et sécurité numériques. Avec ses 80 000 employés, Thales, dans sa nouvelle dimension, va maîtriser l’ensemble des technologies au coeur des chaînes de décision critiques des entreprises, des organisations et des Etats. Thales, fort de l’apport

de Gemalto, va créer des solutions sécurisées au coeur des grands enjeux de nos sociétés comme la gestion du trafic aérien des drones, la cybersécurité des données et réseaux, la sécurisation des aéroports ou encore la sécurité des transactions financières.
Ce rapprochement crée un leader de taille mondiale avec un portefeuille inégalé de solutions d’identité et de sécurité numériques développées autour des technologies de protection des données, de biométrie et, plus largement, de cybersécurité. Thales répond ainsi aux besoins des clients confrontés à des enjeux d’identification de personnes, d’objets et de sécurité de données, notamment les Opérateurs d’Infrastructures Vitales tels que les banques, les opérateurs télécom, les administrations, les opérateurs de service et l’industrie.
Recherche et développement, laboratoire du monde de demain
Thales et Gemalto, c’est d’abord l’histoire d’une passion partagée pour les hautes technologies, véritable socle commun pour leurs 80 000 talents. La recherche et le développement (R&D) constituent le moteur du nouveau Groupe, forts de ses 3 000 chercheurs et 28 000 ingénieurs en R&D. Après des décennies consacrées à développer des technologies de pointe pour ses clients les plus exigeants à travers le monde, Thales devient le véritable laboratoire du monde de demain avec son portefeuille de 20 500 brevets dont plus de 400 ont été déposés en 2018.
Complémentarité technologique
Du développement de logiciels au traitements des données en passant par la connectivité, les réseaux et la prise de décision en temps réel, le nouveau Thales couvrira l’ensemble de la chaîne de décision critique dans un monde ultra connecté de plus en plus vulnérable.
Avec une R&D autofinancée d’un milliard d’euros, le Groupe développera de nouvelles innovations dans ses marchés clés en s’appuyant tout particulièrement sur ses expertises numériques de rang mondial dans l’Internet des Objets, le big data, l'intelligence artificielle et la cybersécurité. Les premières illustrations concrètes concernent :
 Le secteur bancaire : analyse big data
 La défense : biométrie
 L’aéronautique : gestion du trafic aérien des drones
 Les transports terrestres : Internet des Objets
 Le spatial : Internet des Objets
 Les télécommunications : analyse big data
Renforcement de l’ancrage mondial de Thales
Suite à cette acquisition, Gemalto deviendra l’une des 7 activités mondiales de Thales, Identité et Sécurité Numériques, et interagira avec l’ensemble des clients du Groupe, tant civils que militaires, en renforçant significativement sa présence industrielle dans 68 pays. Thales augmentera considérablement son implantation en Amérique Latine (2 500 collaborateurs vs 600), triplera sa présence en Asie du Nord (1 980 collaborateurs vs 700), en Asie du Sud-Est (2 500 collaborateurs vs 800) et en Inde (1 150 collaborateurs vs 400) et renforcera ses effectifs en Amérique du Nord (6 660 collaborateurs vs 4 600).
«Grâce à l’acquisition de Gemalto, un leader mondial de l’identification et de la protection des données, Thales acquiert un éventail de technologies et de compétences complémentaires aux siennes, applicable à ses cinq grands marchés, désormais redéfinis : aéronautique,
spatial, transports terrestres, identité et sécurité numériques, défense et sécurité. Des technologies intelligentes au service de l’Homme pour prendre les meilleures décisions à chaque moment décisif. Il s’agit d’un tournant pour les 80 000 collaborateurs du Groupe. Ensemble, nous créons, aujourd’hui, un géant en identité et sécurité numériques, capable de peser face aux meilleurs acteurs mondiaux.» Patrice Caine, Président-directeur général de Thales
A propos de Thales Ceux qui font avancer le monde s’appuient sur Thales. Nous sommes aux côtés de ceux qui ont de grandes ambitions : rendre le monde meilleur et plus sûr. Riches de la diversité de leurs expertises, de leurs talents, de leurs cultures, nos équipes d’architectes conçoivent un éventail unique de solutions technologiques d’exception, qui rendent demain possible dès aujourd’hui. Du fond des océans aux profondeurs du cosmos ou du cyberespace, nous aidons nos clients à maîtriser des environnements toujours plus complexes pour prendre des décisions rapides, efficaces, à chaque moment décisif. Fort de 80 000 collaborateurs dans 68 pays, Thales a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de 19 milliards d’euros.

Frédérique VIDAL et Laurent NUNEZ installent le Comité Scientifique de Prévention de la Radicalisation (COSPRAD)

 

Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Laurent NUNEZ, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Intérieur ont procédé à l’installation du Comité Scientifique de Prévention de la Radicalisation (COSPRAD).

En pleine cohérence avec le Plan national de prévention de la radicalisation présenté par le Premier ministre en février 2018, le COSPRAD a pour objet de faciliter les interactions entre les administrations publiques et les chercheurs en sciences humaines et sociales, de proposer des axes de recherche prioritaires sur les questions de radicalisation, de diffuser les bonnes pratiques, de favoriser la réflexion sur l’accès aux données à caractère sensible en matière de radicalisation, de contribuer à la valorisation des résultats de la recherche en sciences humaines et sociales et à leur réutilisation au bénéfice des politiques publiques.

Les deux Ministres se sont félicités de la mise en place de ce conseil permettant un dialogue de haut niveau entre chercheurs et administrations publiques. La Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé le financement annuel de 5 doctorats fléchés sur les problématiques de radicalisation afin d’augmenter la capacité de recherche française sur ces questions.

De son côté, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur a  annoncé l’ouverture à la recherche scientifique du Fichier des signalements pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) dans des conditions qui font de la France l’un des pays les plus innovants en Europe dans ce domaine. Grâce à ce dispositif, ce sont plus de 11 000 fiches qui seront rendues accessibles  à une équipe de chercheurs accrédités avec un véritable niveau d’informations qualitatives et utiles à la compréhension des phénomènes de radicalisation.

Communiqué de presse DRONE VOLT expose ses solutions dédiées aux Forces Spéciales au SOFINS 2019

Communiqué de presse DRONE VOLT expose ses solutions dédiées aux Forces Spéciales au SOFINS2019 Villepinte, le1eravril2019DRONE VOLT, expert en intelligence artificielle embarquée et constructeur de drones civils professionnels, annonce sa présence au SOFINS,rendez-vous dédié aux nouvelles technologies destinées aux Forces Spéciales( Spécial Opérations Forces Innovation Network Seminar) .La 4èmeédition du SOFINS se tiendra du 2 au 4 avril 2019 sur le camp de Souge en Gironde.A cette occasion, DRONE VOLT démontrera ses savoir-faire en conditions réelles avec plusieurs solutions de sa gamme comme l’HERCULES10, l’HERCULES20 et l’AIRSHADOW.«Les drones que nous avons développés pour des applications de défense pourraient intéresser des forces armées française et européennes ce qui nous conduit à participer à cet évènement. » déclare Olivier Gualdoni, PDG de DRONE VOLT. «Les démonstrations en conditions réelle s'illustrent la pertinence de notre offre de solutions de drones tactiques.»

A chaque besoin sa configuration CYCLOPE!

 

Le besoin en nouvelles technologies dans les secteurs de la sécurité et de la défense ne cesse d'augmenter, phénomène qui se reflète à l'international dans l'explosion des ventes de caméras thermiques 360° SPYNEL.

 

 

Alors que certains utilisateurs n'ont besoin que d'un seul capteur SPYNEL et d'une seule interface CYCLOPE, d'autres configurations comptent plusieurs caméras SPYNEL, contrôlées à distance par plusieurs opérateurs. D'autres utilisateurs s'appuient sur de multiples systèmes de sécurité, incluant nos capteurs SPYNEL, et fusionnent l'ensemble des données sur un VMS.

 

Face à de tels besoins spécifiques, nous avons élargi notre offre :

  • CYCLOPE est maintenant 100% compatible ONVIF: les données fournies par SPYNEL à CYCLOPE sont directement intégrées dans votre VMS avec une très faible bande passante.

  • CYCLOPE HYPERVISOR agit comme un VMS lui-même, et collecte les données de toutes vos caméras panoramiques SPYNEL.

  • Le MODE CLIENT de CYCLOPE assure la communication entre l'utilisateur et le serveur

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.