RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2

Lancé en mars 2017, GENERATE est le premier accélérateur de start-up dédié à la défense et à la sécurité. Il compte à ce jour 23 sociétés françaises dans l'intelligence articifielle, les drones, la maintenance, la cybersécurité, la gestion de crise, le NRBC ou encore la linguistique. Consulter la liste complète

 

Quel bilan après deux ans d'accélération ?

 

Après 24 mois d'accélération, le GICAT a tiré un bilan des deux premières promotions de start-up ayant intégré le programme : ALEPH NETWORKS - CERBAIR - DIODON - INTERNEST - LINKURIOUS - OTHELLO - NUMALIS - PHYSIP - STERBLUE - UNIRIS.

Grâce notamment à l'accompagnement du GICAT, ces dernières affichent d'excellents résultats depuis leur entrée dans le programme en réalisant en cumulé :

  • 8 millions d'euros de levées de fonds auprès d'investisseurs publics, privés et notamment des Venture Capital d'industriels du GICAT

  • Un chiffre d'affaires de 4,8 millions d'euros grâce à de beaux contrats remportés dans la défense et la sécurité, en France et à l'international. En effet, près d'une start-up sur deux est aujourd'hui déjà présente à l'export et y remporte des marchés.

  • Elles emploient aujourd'hui près d'une centaine de personnes dont la moitié a été recrutée sur les deux dernières années d'accélération.

  • Enfin, elles ont remporté sept trophées et prix aussi bien dans la défense et la sécurité, mais également auprès d'organisme civil.

Quelle suite pour ces 10 start-up ?

 

  • ALEPH, CERBAIR, DIODON, INTERNEST et LINKURIOUS ont désormais dépassé le stade de la start-up pour devenir des scale-up/TPE éligibles à rejoindre le GICAT en tant que membre de plein droit.

  • OTHELLO, NUMALIS, PHYSIP et UNIRIS restent au sein du programme pour une année supplémentaire afin de bénéficier de notre accompagnement spéficique

  • STERBLUE quitte le programme pour se consacrer pleinement aux marchés civils.

Le GICAT confirmer ses ambitions au profit de l'innovation défense/sécurité


Au total, en deux ans, 50% des membres de GENERATE ont réussi à lever des fonds, nouer des partenariats industriels, remporter des contrats en Défense/Sécurité et se projeter à l'export. Ces résultats prouvent qu'innover et réussir rapidement pour une start-up dans la défense et la sécurité, c'est possible !

Ces résultats confirment et renforcent les ambitions du GICAT en tant qu'acteur central de l'innovation pour la défense et la sécurité en recrutant de nouvelles pépites, en développant son système de parrainage, en se faisant connaitre auprès d'investisseurs et en accompagnant nos partenaires institutionnels (DGA, AID, Armées, Ministère de l'intérieur, etc.)

Lancé en mars 2017, GENERATE, notre programme d'accompagnement de start-up françaises de la défense et de la sécurité continue de se développer pour atteindre désormais 28 membres !

Dans la continuité de la cinquième "promotion" de trois start-up en mai 2018, notre jury présidé par Luc RENOUIL, président de la commission R&T Innovation a auditionné 10 candidats. Sur décision de ce jury, le GICAT a le plaisir de vous présenter la cinquième promotion de start-up qui nous rejoignent en mars 2019 :

Lancé en mars 2017, GENERATE, notre programme d'accompagnement de start-up françaises de la défense et de la sécurité continue de se développer pour atteindre désormais 28 membres !



Pour rappel, l’ambition de cet accélérateur d'innovation est d'accompagner des start-up françaises souhaitant intégrer le monde de la défense et de la sécurité. Durant deux ans, les équipes du GICAT les accompagnent pour leur permettre de comprendre l'écosystème, nouer des partenariats industriels, rencontrer des investisseurs et échanger avec les acteurs institutionnels de la défense et de la sécurité.

Dans la continuité de la cinquième "promotion" de trois start-up en mai 2018, notre jury présidé par Luc RENOUIL, président de la commission R&T Innovation a auditionné 10 candidats. Sur décision de ce jury, le GICAT a le plaisir de vous présenter la cinquième promotion de start-up qui nous rejoignent en mars 2019 :

Combinant la science des vibrations automobile avec de l’intelligence artificielle, CARFIT a développé une technologie qui anticipe les besoins de maintenances sur les pièces d'usures du train roulant (frein, pneu, amortisseur, etc). 

Maintenance IA

DIVA ROBOTICS est une société spécialisée dans la conception et la fabrication de robots autonomes. Avec une approche multidisciplinaire, elle offre une vaste gamme de services techniques pour assister les opérateurs publics ou privés à chaque étape du processus de développement de leurs systèmes robotiques. Leur produite phare est le P-Guard, une plate-forme mobile de surveillance et d'alerte à distance. »

Robotique Surveillance IA

L’essence d’OLEA INNOVATION est de créer de nouvelles solutions en utilisant des moyens et des méthodes simples, fiables, performantes et économiques. La société développe trois gammes de produits : produits incapacitants sur la base de mousse aqueuse comportant des éléments actifs avec d'éventuels traceurs, pour le maintien de l'ordre et la protection d'espace, efficacité immédiate et maîtrisée et sans impact sur la santé ; Produits anti-explosifs permettant l’atténuation totale des ondes de choc de tout type d'explosion, IED sous véhicules ou non; produits antibalistiques souples et légers entrant dans la fabrication de protections telles que les gilets pare-balles ou blindages réactifs.

Matériaux Protection Sécurité

MIM&TECH est une société spécialisée dans le camouflage, couvrant de l’homme à la machine. Elle met à profit des opérateurs des différentes unités, ses 22 années d’expériences acquises au sein des forces spéciales françaises. Les artifices de camouflage  ont été pensés et crées, afin de donner des outils répondant aux critères de légèreté,  de simplicité, d’ergonomie  avec une facilité de réalisation et de mise en oeuvre. Tous les produits proposés par MIM&TECH sont fabriqués en France.

Camouflage Matériaux

ZAPATA™ est le leader incontesté dans le développement et la fabrication de technologies et de produits hydro et jet-propulsé. La méthodologie, les algorithmes et les conceptions brevetées sont actuellement commercialisés et en cours de développement dans les secteurs des loisirs, du militaire et du médical. En 2016, Zapata™ a achève le développement et lance le système de vol personnel le plus sûr, le plus fiable, le plus léger, le plus rapide et le moins coûteux jamais créé avec le Flyboard Air.

Préservation de la biodiversité : signature d’une convention de coopération entre le ministère des Armées et le Muséum national d’histoire naturelle

Le ministère des Armées, représenté par Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, a signé vendredi 22 mars 2019, à Paris, une convention-cadre de coopération avec le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN).

Dans le cadre du « Plan biodiversité » annoncé par le gouvernement en juillet dernier, ce partenariat vise à établir une véritable stratégie nationale de préservation de la biodiversité sur les sites du ministère.

 

La coopération avec le MNHN vise à mettre en œuvre une méthodologie globale afin de caractériser de façon scientifique la biodiversité des sites militaires, définir une méthode d’acquisition des données et établir une stratégie pour préserver la biodiversité sur le long terme en évaluant l’efficacité des actions menées et en améliorant les plans de gestion. Avec l’expertise du Muséum, cette méthodologie sera testée sur 5 à 7 sites pilotes, et en premier lieu au Centre national des sports de la Défense (Fontainebleau) en 2019, avant d’être généralisée à l’ensemble des emprises du ministère. D’ici 2022, le ministère contribuera à ce partenariat à hauteur de 300 000 euros.

Depuis 2009, le ministère des Armées développe des partenariats avec des experts de la préservation (Office national des forêts, Ligue pour la protection des oiseaux, Union nationale de l’apiculture française) et multiplie des initiatives locales et concrètes pour protéger les milieux et les espèces sur ses terrains. Ce partenariat avec le MNHN entend initier une nouvelle phase dans la structuration de sa politique de biodiversité.

Important propriétaire foncier de l’État, le ministère des Armées dispose d’un domaine de 242 000 hectares en métropole dont 70% sont destinés à l’entraînement des forces (terrains de manœuvre, champs de tirs…). Ces terrains, préservés de l’urbanisation et de l’agriculture intensive, sont des sanctuaires de biodiversité. Environ 200 000 hectares du domaine foncier des Armées sont classés à différents titres (parc régionaux, réserves naturelles, Nature 2000…).

Communiqué de presse de Florence Parly, ministre des Armées

Les Forces démocratiques syriennes ont annoncé ce matin que le dernier réduit de Daech à Baghouz dans la vallée de l’Euphrate était tombé.

 

 

Je rends hommage à la coalition internationale, aux forces françaises de l’opération Chammal et aux Forces démocratiques syriennes, pour l’action collective qui a abouti à la disparition totale du territoire de Daech.

 

Acculés dans un réduit de la moyenne vallée de l’Euphrate, à la frontière irako-syrienne, les combattants de Daech ont dû céder les derniers mètres carrés dans l’offensive finale de la coalition. Après cinq années de combats acharnés, c’est une étape décisive qui est franchie aujourd’hui. 

 

Désormais Daech ne contrôle plus de territoire, ni en Irak, ni en Syrie.

 

Nous ne devons pas nous bercer d’illusions. S’il faut célébrer le succès, la situation n’en reste pas moins précaire sur le terrain. Il est urgent de rester concentrés dans notre combat contre le terrorisme.

 

L’organisation terroriste s’est préparée depuis longtemps à cette échéance. Elle est passée dans la clandestinité. Elle reste capable d’agir. Aujourd’hui notre combat doit donc se poursuivre.

 

J’ai aujourd’hui une pensée pour les forces de sécurité irakiennes et les forces démocratiques syriennes (FDS) qui ont été au premier rang des combats. Il faudra s’assurer que ces dernières seront préservées, alors que la coalition, et en particulier les Américains, adapte son dispositif sur le terrain.

 

Je pense aussi à toutes les populations martyrisées par Daech, qui voient en sa fin territoriale une raison d’espérer.

 

Je pense enfin à tous les militaires de la coalition internationale qui ont participé à cette bataille, et plus particulièrement aux Français de Chammal, aviateurs, soldats et marins. Ils ont, par leur engagement et leur professionnalisme, activement contribué à ce succès contre Daech que tous les Français attendaient.

 

La fin du territoire de Daech n’est qu’une étape. Nous devons recréer les conditions de retour de l’Etat de droit, de la sécurité et du développement dans la région et couper durablement les racines du terrorisme. 

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.