RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2

ARQUUS : un savoir-faire au service des Forces SpécialesPartenaire essentiel de l’Armée de Terre, avec près de 25.000 véhicules à roues actuellement en service dans les forces, ARQUUS est également un acteur essentiel de la mobilité des Forces Spéciales.


Expert de la mobilité terrestre tout terrain, ARQUUS a conçu et développé une gamme variée de véhicules spécialement étudiés pour répondre aux besoins des Forces Spéciales en matière d’autonomie, de robustesse, de polyvalence et de puissance de feu. Parmi ces véhicules, on peut compter le VPS de Panhard et le VLRA d’ACMAT, véritables pionniers sur le marché.
A SOFINS, ARQUUS présente trois véhicules particulièrement adaptés aux besoins des Forces Spéciales : le Sabre, le Bastion et le Trapper.
En construisant sur le succès et les retours d’expérience du VLRA, véhicule historique des Forces Spéciales, ARQUUS a développé le Bastion, un véhicule robuste conçu pour la mobilité tout-terrain, qui connaît un grand succès sur tous les théâtres d’opérations. La coque blindée du Bastion, développée spécifiquement pour répondre aux standards OTAN en matière de protection balistique, anti-mine et anti-IED, offre un large volume intérieur permettant l’emport de grandes quantités de matériel tout en garantissant le meilleur confort aux opérateurs.
Le Sabre est un véhicule qui bénéficie de la base éprouvée du Sherpa Light, parfaitement adapté aux missions des Forces Spéciales en matière d’armement, d’autonomie, d’emport, de communications et de robustesse. Discret et extrêmement mobile, le Sabre est un véhicule de choix pour toutes les opérations derrière les lignes ennemies.
Le Trigger est un véhicule léger polyvalent, conçu pour le transport de troupes et de matériel. Il peut être employé à des missions de patrouille ou d’appui-feu, grâce à sa plateforme arrière renforcée qui lui assure la plus grande capacité d’emport du marché. Le Trigger offre des capacités importantes en matière d’autonomie et de robustesse, qui lui permettent d’accomplir des missions à long rayon d’action avec un entretien réduit.
A SOFINS, ARQUUS présente également son Hornet Lite, équipé d’une mitrailleuse 7,62mm, qui fait partie de la gamme de tourelleaux Hornet. Les Hornet équiperont notamment les véhicules Griffon et Jaguar de l’Armée de Terre dès 2019.
En décembre 2015, ARQUUS s’est vu notifier par la DGA un contrat à l’attention des Forces Spéciales, portant notamment sur la production de 241 VLFS et 202 PLFS, ainsi que les solutions de soutien et pièces et organes de rechange associés.
DIRECTION DE LA COMMUNICATION EXTERNE
22 MARS 2019

La Garde des Sceaux, ministre de la Justice, se félicite que le Conseil constitutionnel ait validé l’essentiel des très nombreuses dispositions de la loi de programmation 2018-2022 et de réforme de la Justice dont il était saisi.

 

En matière civile, le Conseil constitutionnel a ainsi validé l’extension de l’obligation du recours à un mode amiable des différends civils, la certification des plateformes électroniques de règlement des litiges, la réforme de la procédure de divorce et le renforcement des droits des personnes placées sous tutelle. La Garde des Sceaux prend acte de la décision du Conseil constitutionnel de ne pas permettre d’expérimenter la possibilité pour les caisses d’allocations familiales de réviser rapidement le montant des pensions alimentaires, alors que cette expérimentation devait permettre de répondre à la situation difficile de nombreuses femmes divorcées.

En matière pénale, le Conseil constitutionnel a validé l’essentiel des dispositions permettant d’améliorer le travail des enquêteurs et des magistrats du Parquet. Il a ainsi validé l’extension des enquêtes sous pseudonyme pour lutter contre la cybercriminalité et l’extension de l’amende forfaitaire à l’usage de stupéfiants. Il a également validé la création d’un parquet national antiterroriste et l’expérimentation de nouvelles cours criminelles. La Garde des Sceaux prend acte de la décision du Conseil constitutionnel maintenant un régime complexe et encadré des écoutes téléphoniques dans le cadre des enquêtes. De même, elle prend acte du choix de ne pas autoriser l’usage de la vidéo-audience pour les audiences de prolongation de détention provisoire contrairement à ce que le Conseil constitutionnel avait validé pour les audiences statuant sur les recours des étrangers détenus en centre de rétention administrative il y a seulement quelques mois.

En matière de politique des peines, le Conseil constitutionnel a validé la nouvelle échelle des peines avec l’interdiction des peines de moins d’un an et la création d’une peine de détention à domicile.

Le Conseil constitutionnel a également validé les dispositions mettant en place une nouvelle organisation des juridictions en créant des juridictions judiciaires fusionnant les tribunaux d’instance et les tribunaux de grande instance et en permettant aux tribunaux à l’intérieur d’un même département de connaître des contentieux spécialisés.

Le Conseil constitutionnel a également approuvé l’habilitation à réformer l’ordonnance de 1945 sur la justice pénale des mineurs pour la rendre plus lisible et plus efficace.

Forte de la validation du projet de loi par le Conseil constitutionnel, la Garde des Sceaux, ministre de la justice va maintenant s’engager dans une mise en œuvre rapide de cette loi en faveur des justiciables.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Ce jour, en conseil des ministres, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a proposé au Président de la République de procéder à  la dissolution des associations « Centre Zahra France », « Fédération Chiite de France », « Parti Anti Sioniste » et « France Marianne Télé », sur le fondement des 6° et 7° de l’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure.

 


[L’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure prévoit que « sont dissous, par décret en conseil des ministres, toutes les associations ou groupements de fait […] : 6° […] qui, soit provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, soit propagent des idées ou théories tendant à justifier ou à encourager cette discrimination, cette haine ou cette violence ; 7° ou qui se livrent, sur le territoire français ou à partir de ce territoire, à des agissements en vue de provoquer des actes de terrorisme en France ou à l'étranger ».]

 

Les associations « Centre Zahra France », « Parti Anti Sioniste », « Fédération Chiite de France », « France Marianne Télé » légitiment en effet de façon régulière le djihad armé tant par les prêches dispensés, que par les écrits mis à la disposition des fidèles et des internautes,  dont les dirigeants du « Centre Zahra » recommandent vivement la lecture aux fidèles.

 

Ces justifications du djihad armé, sans modération d’aucune sorte, s’accompagnent d’un endoctrinement de la jeunesse du « Centre Zahra » dans la perspective de la guerre sainte et d’une apologie constante, notamment via Internet, des actions d’organisations telles que le Hamas, le Djihad islamique palestinien et la branche armée du Hezbollah, toutes inscrites sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne.


Par ailleurs, le lieu de culte géré par le « Centre Zahra » a été fermé par le préfet du Nord pour une durée de six mois, par arrêté du 15 octobre 2018 pris sur le fondement de l’article L. 227-1 du code de la sécurité intérieure. Le bien fondé de cet arrêté a été confirmé en référé liberté par le tribunal administratif de Lille le 19 octobre 2018 et par le Conseil d’État le 22 novembre 2018. 

 

Conformément aux instructions du président de la République,  le ministre de l’Intérieur est pleinement déterminé à procéder à la dissolution de toutes les associations qui attisent la haine, appellent aux discriminations et font l’apologie de la violence.

and discover our comprehensive range of solutions
for Threat Surveillance & Detection 

and discover our comprehensive range of solutions for Threat Surveillance & Detection

LIEN

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.