RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2
RUBRIQUES COMMANDO 2

Remise du rapport du groupe de travail harkis à Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées


Paris, le mardi 17 juillet 2018
 
Remise du rapport du groupe de travail harkis à
Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées
Le préfet Dominique Ceaux, président du groupe de travail sur les harkis, a remis mardi 17 juillet 2018 à Geneviève Darrieussecq le rapport présentant 56 propositions en faveur des harkis et de leurs familles.
Ce groupe de travail avait été mis en place le 23 janvier dernier par la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées en réponse à une demande du Président de la République.
Outre son président et son rapporteur, le groupe de travail à l'origine de ce rapport était composé de deux parlementaires, de dix membres d'associations de harkis (et autant de suppléants), de personnalités qualifiées, ainsi que de représentants des services de l'Etat et de l'Office national des anciens combattants et veuves de guerre.
La mission confiée au groupe de travail consistait à « évaluer les dispositifs de reconnaissance et de réparation mis en œuvre en faveur des harkis et de proposer des mesures qui permettront une préservation de la mémoire et une réparation adaptée aux situations diverses que rencontrent les harkis et leurs familles », soit par « l'évolution des dispositifs existants », soit par la « création de dispositifs ad hoc nouveaux ».
Quarante de ces mesures portent sur la reconnaissance et la mémoire, pour parachever un travail passé déjà conséquent. Les seize autres sont destinées à compléter la réparation et à renforcer la solidarité à l'égard des harkis et de leurs enfants.
La secrétaire d'Etat a remercié le président du groupe, le rapporteur et l'ensemble des membres pour leur disponibilité, leur implication et la qualité du travail effectué.
Elle a indiqué que ces propositions serviront de base de réflexion au Président de la République pour l'élaboration de nouvelles mesures en faveur des harkis et de leurs enfants.

 


 
DÉLÉGATION À L'INFORMATION ET À LA COMMUNICATION DE LA DÉFENSE
 COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le mardi 17 juillet 2018
Consultation citoyenne sur l’Europe
Florence Parly, ministre des Armées, a mené aujourd’hui à Rodez (Aveyron), une consultation citoyenne sur l’Europe.
Cette consultation a été l’occasion d’un échange libre et direct sur les thèmes de l’engagement de la jeunesse en Europe, de la construction européenne et de l’Europe de la défense.
Alors que l’Europe est plus nécessaire que jamais pour affronter les défis d’un ordre international mouvant, l’Europe est trop souvent réduite à une technostructure déconnectée des citoyens européens. Le but des consultations citoyennes est précisément d’échanger avec les Français de tous les territoires pour bâtir une Europe utile, qui corresponde aux aspirations des citoyens européens. Un compte rendu de ces échanges sera réalisé afin de continuer à nourrir la réflexion du gouvernement.
Depuis un an le Président de la République a fait d’une Europe qui fonctionne au service des citoyens un axe prioritaire de son action et des avancées majeures ont été réalisées. Dans la lignée des engagements du Président de la République, Florence Parly, avec l’ensemble du gouvernement, s’engage ainsi pour inscrire l’Europe dans des projets utiles, pragmatiques et concrets.
Avec la coopération structurée permanente, le lancement du Fonds européen de défense ou le lancement de l’Initiative européenne d’intervention par 9 Etats européens fin juin, l’Europe de la défense se construit et les contours d’une autonomie stratégique européenne se dessinent de plus en plus précisément.

DÉLÉGATION À L'INFORMATION ET À LA COMMUNICATION DE LA DÉFENSE

boeing le marché de l’aviation commerciale et des services à 15 000 milliards de dollars

Boeing estime le marché de l’aviation commerciale et des services à 15 000 milliards de dollars

Boeing estime le marché de l’aviation commerciale et des services à 15 000 milliards de dollars
Selon les prévisions de Boeing, plus de 42 700 avions neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années pour un montant évalué à 6 300 milliards de dollars
Le secteur des services dispensés au secteur commercial devrait progresser à un rythme supérieur à celui des ventes d’avions au niveau mondial avec une croissance de 4,2 % par an, avec à la clé un marché de 8 800 milliards de dollars
FARNBOROUGH, Royaume-Uni, le 17 juillet 2018 — Boeing a revu à la hausse ses prévisions de demande d’avions commerciaux à long terme : ainsi, compte tenu de l’augmentation du trafic passagers et de la future vague de mise hors service d’avions de ligne, 42 730 appareils neufs seront nécessaires au cours des 20 prochaines années, représentant un montant évalué à 6 300 milliards de dollars. Cette hausse induira une augmentation de la demande de services, avec à la clé un marché aéronautique total évalué à 15 000 milliards de dollars.
Les prévisions annuelles de Boeing, rebaptisées Commercial Market Outlook (CMO) avec l’incorporation de l’analyse détaillée du dynamique marché des services aéronautiques, ont été dévoilées aujourd’hui au Salon aéronautique international qui se déroule à Farnborough du 16 au 22 juillet. Véritable référence industrielle en matière de prévisions du transport aérien mondial, le cette étude prévoit une augmentation du nombre total d’avions de 4,1 % par rapport aux prévisions précédentes.
« Pour la première fois depuis des années, nous assistons à un essor d’économique dans toutes les régions du monde. Cette croissance synchronisée contribue à stimuler le transport aérien mondial. Nous constatons de fortes tendances en matière de trafic aérien, non seulement sur les marchés émergents que sont la Chine et l’Inde, mais également dans les marchés matures d’Europe et d’Amérique du Nord », a déclaré Randy Tinseth, Vice-président du Marketing Commercial de Boeing. « Parallèlement à l’expansion continue du trafic, les données annoncent une importante vague de mise hors service d’avions commerciaux qui devront être remplacés pour renouveler la flotte mondiale. »
Selon les données de la flotte, plus de 900 avions ont aujourd’hui plus de 25 ans. D’ici le milieu des années 2020, plus de 500 appareils atteindront chaque année le quart de siècle, soit deux fois plus qu’aujourd’hui, ce qui nourrira la vague de mises au rebut. Selon Randy Tinseth, les données disponibles indiquent que 44 % des avions neufs couvriront les besoins de remplacement, tandis que 66 % accompagneront la croissance future.
En incluant les avions qui seront conservés, la flotte mondiale devrait pratiquement doubler pour atteindre 48 540 unités à l’horizon 2037.
Le segment des monocouloirs connaîtra le plus fort taux de croissance au cours de la période de prévisions, avec une demande estimée à 31 360 avions, soit une augmentation de 6,1 % par rapport aux chiffres précédents. Ce marché, qui pèse 3 500 milliards de dollars, est dans une large mesure tiré par la croissance continue des compagnies à bas coût, la forte demande des marchés émergents et l’augmentation de la demande d’avions de remplacement dans des marchés tels que la Chine et l’Asie du Sud-Est.
Sur le segment des gros porteurs, 8 070 avions neufs d’une valeur proche de 2 500 milliards de dollars seront nécessaires au cours des vingt prochaines années. Cette demande est en partie alimentée par la forte vague de remplacements qui commencera au début de la prochaine décennie et à la mise en service d’avions modernes — 787 Dreamliner et 777X — par les compagnies aériennes qui souhaitent étendre leur réseau international.
Par ailleurs, Boeing prévoit la construction de 980 avions-cargo de grande capacité au cours des 20 prochaines années, soit 60 unités de plus qu’en 2017. En outre, les compagnies devraient acquérir 1 670 avions passagers convertis en versions cargo.
Cette flotte massive génère une demande à la fois importante et croissante en services aéronautiques, de la gestion de la chaîne des fournisseurs (pièces et logistique des pièces) à la maintenance et à l’ingénierie, en passant par la modification d’avions et l’activité des compagnies aériennes. Selon Boeing, le marché des services aéronautiques dispensés au secteur commercial devrait totaliser 8 800 milliards de dollars au cours des deux prochaines décennies, pour une croissance annuelle de 4,2 %.
« L’aviation commerciale nourrit un formidable écosystème de prestataires de services. La combinaison de nos prévisions donne une image complète d’un marché de l’aviation commerciale qui pèsera 15 000 milliards de dollars au cours des 20 prochaines années », a précisé Randy Tinseth. « Selon notre vision du marché, les compagnies aériennes vont de plus en plus faire appel à des prestataires extérieurs, les données et leur analyse aideront les réseaux d’avions et de compagnies aériennes à gagner en efficacité et en fiabilité, et les nouvelles technologies fourniront de nouvelles solutions pour les services. Ces différentes tendances induisent une demande croissante de solutions intégrées qui couvrent toute la durée de vie d’un avion. »
Parmi les principales catégories de services incluses dans les prévisions, citons notamment la maintenance et l’ingénierie (Maintenance & Engineering), un marché de 2 300 milliards de dollars qui couvre les tâches nécessaires pour préserver ou restaurer la navigabilité des avions et de leurs systèmes, composants et structures. Autre segment important, le marché des opérations en vol (Flight Operations) qui comprend les services associés au poste de pilotage, aux activités en cabine, à la formation et à la gestion de l’équipage et aux opérations des compagnies aériennes, et est évalué à plus de 1 100 milliards de dollars.
Sur le plan géographique, la demande d’avions et de services est orientée de manière similaire vers les principaux marchés en croissance. La région Asie-Pacifique, Chine incluse, demeure la locomotive avec 40 % du total des livraisons d’avions et 38 % de la valeur totale des services. L’Amérique du Nord et l’Europe complètent le podium.
Anciennement connu sous l’appellation Current Market Outlook, le CMO (Commercial Market Outlook) de Boeing est la plus ancienne étude du marché de l’aviation commerciale ; elle est considérée comme la plus complète de l’industrie aéronautique. Le rapport complet est disponible sur le site www.boeing.com/cmo.

 

No part of this book may be reproduced, stored in a retrieval system, or transmitted, in any form or by any means, without the prior written permission of the Publisher.